Astuces Défis Hip | Miam

Comment perdre l’habitude de manger sucré quand ça va mal ou quand ça va bien

« J’ai tellement eu une bonne journée, enweye par ici beau gâteau au chocolat! »
« J’arrête pas de pleurer depuis tantôt, messemble qu’une rage de bonbons ferait passer ça… »

Que ce soit dans les bons ou les moins bons moments, le sucre joue souvent un rôle de réconfortant naturel. On lui prête des intentions tellement bénéfiques, on est certain et certaine qu’après une bouchée ou deux, tous nos problèmes vont doucement être effacés, ou nos réussites savamment célébrées.

Le problème, c’est que ça devient une habitude tout ça. Que ça aille bien, ou mal, le sucre est souvent l’échappatoire idéal vers un monde nouveau. Première erreur. Surtout lorsqu’on s’y fie un peu trop souvent, un peu trop fort.

C’est la même chose avec la nourriture en général. Le sucre peut tellement facilement devenir une béquille qu’on ne s’en rend pas compte. L’effet euphorique qu’on ressent à la première bouchée d’un brownie, ou alors qu’on prend la première gorgée d’un drink glacé, fouetté et sucré au café du coin a tout de la perfection. Dès les premiers pas du sucre dans notre organisme, c’est party everyday qui se produit. Et c’est normal, tsé. Le cerveau se met à danser, le cœur est léger, les yeux brillent et le ventre est heureux.

Je ne dis pas qu’un bon dessert une fois de temps en temps c’est le mal (au contraire!), mais que lorsque ça en devient une habitude – quotidienne – c’est un peu moins glorieux.

couper sucre habitude

À la place, quelques idées pour venir remplacer le sucre comme célébrant premier, ou remontant naturel :

– S’offrir un budget magasinage
– Organiser une soirée avec les ami(e)s
– Prendre un looooooooong bain
– Couper sa journée pour aller faire une belle sieste
– Aller marcher en nature
– Cuisiner une collation santé pour la partager avec un être cher
– Prendre des nouvelles d’un(e) ami(e) ou d’un membre de sa famille
– Acheter et tester de nouveaux produits détente (huiles à massage, crèmes hydratantes, masques, etc.)
– Prendre (enfin) le temps d’apprendre ce nouveau hobbie qu’on remet toujours au lendemain
– Relire son livre préféré / revoir son film préféré
– Organiser un petit – ou un gros – roadtrip

Dans le fond, gardez le sucre pour les occasions spéciales. Parce que de toute façon, si vous en mangez tout le temps, where’s the fun? 😉

De quelles façons célébrez-vous vos victoires? Comment vous réconfortez-vous lorsque ça va un peu moins bien?

défi sans sucre
Cet article a été rédigé durant le challenge 21 jours sans sucre. Inscrivez-vous à l’infolettre pour y participer vous aussi!

 

Écrit par

Catherine avait besoin d’une pause. Entre sa propre entreprise, sa vie mouvementée et ses 1001 projets, elle rêvait d’un espace où relaxer, où trouver l’équilibre, où se ressourcer. hiphiphip est donc devenu naturellement son petit oasis de mieux-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *