Hip | Om ॐ

L’anatomie d’une habitude

Qu’est-ce qui décortique une habitude, qu’est-ce qui explique le fait qu’on la prend, qu’on la garde, qu’on l’oublie, qu’on l’ignore? Qu’est-ce qu’il faut faire, pour s’en tenir à nos bonnes résolutions, plutôt qu’à nos mauvais plis?

Je suis du genre à tenter de faire de chaque nouvelle habitude une priorité dans ma vie lorsque cela arrive.  De l’ancrer le plus profondément possible dans ma routine, dans mon agenda, dans mon quotidien. De faire en sorte que je n’ai plus aucune raison d’éviter, de me trouver des excuses, de le faire une journée pour le snober le lendemain. Que ce soit pour mieux manger, pour bouger plus, pour relaxer assez, chaque sphère de ma santé nécessite maintenant, obligatoirement, que je prenne le temps nécessaire pour me poser et mettre toutes les chances de mon côté.

Pourtant, c’est pas tant sorcier que ça, de tenir une bonne habitude. Mis à part la volonté et la motivation, en soit, l’habitude a toutes les chances d’être tenue si vous décortiquez bien le truc, si vous changez votre perception.

À force de répéter quelque chose, ça devient un automatisme. À force d’en faire une priorité aussi. Au même titre qu’un meeting au travail, qu’un engagement avec la famille ou les amis. Qu’un rendez-vous galant. Si vous gardez ce moment pour vous, si vous vous l’obligez, c’est là où vous allez prendre le tout au sérieux, c’est là où vous allez vous permettre de penser à vous aussi.

Parce que votre habitude de base, elle est là pour vous faire du bien, pour vous entretenir, pour vous accompagner vers un nouveau mode de vie – plus sain, meilleur. Pas besoin de vous faire culpabiliser non plus, mais en prenant le tout tout sauf à la légère, en étant assidue et en vous dédiant ce moment, parfois une poignée de minutes, parfois une journée entière, c’est gage de vous respecter et de vous permettre d’aller bien et vite et mieux.

Et puis, l’habitude risque de se créer même toute seule. si à chaque matin vous faites la même chose, votre corps se réveillera ainsi et prêt à la suite, enregistré, conditionné. Si à chaque soir vous faites la même chose, votre corps suivra le rythme tout autant. Si le midi, l’après-midi, la semaine, bref, si le temps suit votre rythme et vos possibilités, vous aurez la cadence qu’il faut, l’énergie et la dédicace dont vous avez besoin.

Quelle bonne habitude s’ajoutera à votre quotidien? À votre vie, à votre meilleure définition de santé et mieux-être?

Écrit par

Catherine avait besoin d'une pause. Entre sa propre entreprise, sa vie mouvementée et ses 1001 projets, elle rêvait d'un espace où relaxer, où trouver l'équilibre, où se ressourcer. hiphiphip est donc devenu naturellement son petit oasis de mieux-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *