Bouger Hip | Hop

10 choses que les gens en santé ne font pas

On dit souvent « Faites ceci pour être plus heureux! » « Faites cela pour être plus zen! » « Avez-vous pensé à inclure ces habitudes à votre vie pour réussir plus facilement? » et même si le fond est là, même si les bonnes intentions le sont aussi, à force d’avoir une liste longue de 2 mètres de recommandations, on finit par abandonner assez vite merci 😉

J’ai eu plutôt envie aujourd’hui de miser sur des comportements ou des mauvaises habitudes qu’on prend souvent entre différentes périodes de notre vie, qu’on ait été super en forme à un moment, ou qu’on le soit actuellement. Si vous vous reconnaissez dans l’un ou l’autre de ces points, on prend une graaaaaande respiration, on se fait un bon p’tit thé, et on met tout en place pour trouver comment changer ce négatif en positif.

Vous êtes capables!

Penser aux chiffres

Le chiffre sur la balance, le nombre de calories d’un repas, l’objectif en livres qu’on veut perdre, le nombre de kilomètre qu’on doit courir… autant de petits numéros qui, tous mis ensembles, composent la plus grosse des pressions pas nécessaires.

Sauter le petit-déjeuner

Bon, là je ne suis pas fière, parce que je ne suis pas la fille la plus régulière en cuisine le matin MAIS, je peux déjà vous affirmer sans aucun doute qu’il s’agit de la pire chose à faire pour votre corps que de le laisser sans rien, sans vitamines, sans fibres, sans protéines, sans saveur pour une matinée (ou pire, une journée!) complète.

Passer de diète en diète

L’une a bien marché, et celle-là sûrement aussi? Je vais perdre 5 livres avec ce régime-là, et 10 avec le prochain. Et encore d’autres belles phrases qu’on a sûrement dites, ou entendues au fil des années. Un régime en soi n’est pas le genre de trucs que je conseille dans la vie, et encore moins lorsqu’il s’agit de les multiplier et les empiler dans l’espoir d’avoir toujours des résultats à se mettre sous la dent.

Boire ses calories

Il y a tellement de calories vides dans les sodas et les jus de fruits, et ils sont si vite terminés sans laisser le moindre apport énergétique au corps, que je me dis qu’il vaut toujours mieux capitaliser sur un bon drink qu’on va siroter et apprécier, ou sur des eaux infusées qui en plus d’être légères sont bonnes pour votre corps et vos papilles.

Ne pas maîtriser la snack game

C’est tellement facile de se faire un mélange de granola ou de noix à grignoter toute la semaine quand vous avez des rages… alors pourquoi est-ce que vous glissez la main dans la boîte de céréales, grignotez une poignée de bonbons ou mangez le moindre élément sucré qui reste dans vos placards? Grignoter quand vous avez des rages entre les repas oui, mais de bonnes choses! 😉

Être trop strict

On en revient aux régimes plus haut, mais surtout à la privation tout court. Parce qu’autant physiquement – votre corps va capoter si vous lui couper un aliment X et le lui remettez sous le nez quelques jours plus tard – que moralement – allôoooooo les crises à 11h30 le soir quand votre snack interdit devient la seule chose à laquelle vous pensez devant Netflix.

S’entraîner juste pour perdre du poids

Votre corps a besoin de bouger, period. Pas pour perdre 5 livres, pas pour en perdre 20. Si vous ne vous entraînez que pour atteindre un chiffre, votre motivation risque de flirter vers le bas si le tout prend trop de temps. Et surtout, un corps qu’on entraîne change, se raffermit et prend de la masse. Votre poids idéal ne sera peut-être même plus d’actualité lorsque vous serez plus musclée!

Choisir les versions allégées ou sans sucre

Plutôt que de vous priver ici aussi, pourquoi ne pas choisir LE truc qui vous fait envie, pour vous gâter un peu? Rien de plus plate que d’acheter par dépit de la crème glacée légère qu’on grignote frustrée et qui ne sera pas apprécié. Achetez un plus petit format ou moins souvent du real deal à la place, et faites-vous plaisir un peu!

Viser les résultats

Comme pour le chiffre sur la balance, le résultat peut être l’élément qui vous découragera le plus en cours de processus. Ce qui est cool dans le concept d’être en santé, c’est le être, vous voyez. Et ça, ça veut dire que ce sera une habitude que vous prendrez sur le long terme. Pas un nouveau comportement que vous poserez lorsque ça vous adonne ou que vous avez un objectif à remplir et qu’après ce sera finit.

Se laisser guider par sa motivation

Parce qu’elle va changer, constamment. Le premier lundi, ce sera du feu, des étincelles, un entraînement de 2 heures et un meal plan nickel. Le mardi pareil. Le mercredi il y aura une petite triche au dessert. Le jeudi, le gym ne vous tentera pas autant que l’apéro au soleil, et ainsi de suite. Donnez-vous une routine, et tenez-y.

Les gens en santé ont compris que ce n’est pas une question de poids, de nombre de visite au gym ou de régimes. Quand on décide de mieux s’alimenter et de faire du sport, on le décide pour sa vie entière et pas juste pour une période de temps, courte ou non. C’est un travail d’habitude, c’est une philosophie, et c’est beaucoup moins stressant une fois qu’on décide d’être bien et en santé, plutôt que de se donner des dates de début, et des dates de fin 😉

 

 

 

 

Écrit par

Catherine avait besoin d'une pause. Entre sa propre entreprise, sa vie mouvementée et ses 1001 projets, elle rêvait d'un espace où relaxer, où trouver l'équilibre, où se ressourcer. hiphiphip est donc devenu naturellement son petit oasis de mieux-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *