Défis Hip | Top chrono

Bonnes habitudes : semaine #16

Vous tenez bon? Plus que 4 semaines au défi!

Et cette semaine, on profite du beau temps et on cuisine différemment. Avouez que c’est pas pire nice 😉

bonnes habitudes semaine 16

Cuisiner avec des fines herbes fraîches ou séchées

On va souvent directement vers le sel lorsqu’on cuisine. Normal : il s’agit d’un aromate qu’on connaît par coeur. Pourtant, trop de sel peut être plutôt mauvais pour la santé (aucune surprise ici!). Ma solution? Utiliser plus souvent des fines herbes, qu’elles soient fraîches ou séchées. Cuisiner végé m’a fait me rendre compte de leur pouvoir et du fait qu’elles peuvent vraiment changer un plat. Mes préférées sont clairement le romarin, la coriandre, l’origan, le basilic ou la sauge. J’ai l’impression qu’elles peuvent à elles seules améliorer n’importe quelle recette, sans y ajouter une tonne de sodium non désirée. Que ce soit pour vos légumes, vos protéines, vos pâtes ou même vos fruits, n’hésitez pas à jouer avec les fines herbes pour découvrir de nouvelles saveurs et changer la routine un p’tit peu!

fines herbes

Aller marcher une quinzaine de minutes après un repas

Pourquoi après un repas? C’est simple : le down d’après-lunch. En matinée, après un gros déjeuner. Au dîner, alors qu’on a abusé un peu trop. Au souper, tout juste avant de s’échouer sur le sofa devant Netflix. Le p’tit down est tout à fait normal, et plutôt que de capitaliser sur votre productivité et votre motivation à poursuivre votre journée, je vous conseille de juste lâcher prise et aller prendre l’air un peu le temps de vous énergiser. ça peut même être avec un(e) ami(e), chéri(e) ou le chien (il/elle ne se plaindra pas d’aller jouer dehors un peu avec vous, je vous jure!). Mine de rien, de petites pauses par ci par là risquent aussi d’ajouter quelques minutes d’exercice à votre planning et ça, c’est trèèèèèèès chouette!

Écrit par

Catherine avait besoin d’une pause. Entre sa propre entreprise, sa vie mouvementée et ses 1001 projets, elle rêvait d’un espace où relaxer, où trouver l’équilibre, où se ressourcer. hiphiphip est donc devenu naturellement son petit oasis de mieux-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *