Astuces Hip | Miam

L’ABC de la food prep, façon hiphiphip

J’ai commencé à faire de la food prep le dimanche soir et/ou le lundi soir après avoir vu passer les Saturday Six de Oh My Veggies, et la Food Prep 101 chez Chic Tonique.

À mes yeux, j’ai une genre de relation amour/haine avec la cuisine : j’ADORE cuisiner au quotidien, que ce soit pour moi ou pour les autres, mais parfois, avec le boulot qui déborde, je suis incapable de prendre le temps de m’arrêter pour préparer de bons petits plats pour le copain et moi. Et si je le fais, la simple idée de laisser les urgences s’accumuler dans ma boîte de courriels me donne la nausée.

Faut dire aussi que le soir, je ne suis pas toujours très vaillante… et qu’après avoir couru partout, lorsque je pose mes fesses sur le divan à 20h, les frites du coin me tentent 1000 fois plus que l’idée de sortir les chaudrons.

Mais ça, c’était avant la FOOD PREP!

Vous avez envie de vous laisser charmer, et de préparer 3 à 4 petits plats pour vous suivre la semaine prochaine? Voici mes conseils!

ABC food prep

Créer un tableau d’inspiration

Je suis en plein dans un challenge contre moi-même (lol) où je tente de cuisiner toutes les recettes de mes livres de recettes (là je suis en plein dans celui d’Oh She Glows, et OUF que j’ai du fun!) alors la question est plutôt facile lorsque je suis à la recherche de nouvelles recettes. J’ouvre le livre, je feuillette les pages, et j’en sélectionne 4 à 5 qui utilisent des ingrédients ou des épices similaires pour simplifier la chose. Vous préférez Pinterest, Tumblr ou divers blogues pour aller chercher vos inspirations? Chaque semaine, sélectionnez quelques aliments dont vous avez envie, et faites un tour rapide de vos arrêts web favoris pour monter votre menu!

Bloquer du temps dans la semaine

Pour moi, c’est le lundi soir la majorité du temps, ou le dimanche quand on n’a pas trop fait la fiesta à la maison. Le truc, c’est que vous aurez besoin d’au moins 3 heures pour élaborer le tout, épicerie comprise. Aussi bien ne pas vous mettre des bâtons dans les roues, et ne pas bloquer le jeudi soir si vous savez que vous avez aussi un cours de crossfit, un 5 à 7 avec les chixs et 40 autres plans en suspens. En plus, planifier du temps en début de semaine vous donne accès à TOUS vos midis et vos soirs libres puisque vous pourrez vous délecter de vos petits plats rapido tout en mettant votre attention ailleurs. Toutes vos soirées sont occupées, vos après-midis aussi?  Organisez une date de food prep avec les copines, pour maximiser vos soirées de filles. Chacune cuisinent un plat, et on part toutes avec différents bols variés.

Faire sa liste + aller à l’épicerie

L’étape quand même cool, parce qu’elle n’est pas censée être si longue + qu’elle vous permet d’être organisée à l’épicerie. Il n’y a rien de pire dans mon cas que d’aller à l’épicerie sans avoir de plan de match… surtout que j’habite à 30 minutes d’une épicerie décente. Si j’oublie quelque chose, je suis pas mal dans les eaux troubles tsé. En plus, lorsqu’on s’en tient à la liste qu’on a montée, on évite de partir en frenzy, et d’acheter 50 items pour des desserts, et 4 pour des lunchs. Celles qui veulent encore plus maximiser votre temps à l’épicerie, construisez votre liste en séparant par sections. Fruits & légumes, protéines, grains, etc. Ce sera encore plus rapide et plus efficace, et ça, on aime.

Rendre le tout FUN

Je vous l’ai dit plus haut, la food prep prend au moins un bon 3 heures. Faites-vous donc plaisir et organisez votre soirée détente en même temps. Un p’tit film à la télé, une coupe de vin blanc à vos côtés, et on part. Parfois, je fais simplement jouer de la musique à tue-tête et je profite des pauses pour aller danser avec Betty le chien, d’autres fois je compare mes talents culinaires avec ceux des participants d’Un Souper Presque Parfait. L’important ici, c’est d’avoir du fun en préparant tous vos lunchs pour la semaine. Si vous passez 3 heures à fixer vos casseroles et à soupirer devant le four qui grille, la food prep risque de ne pas tenir plus d’une semaine. Allez hop, et un party de cuisine!

Bien organiser le frigo

Une fois vos divers plats cuisinés, c’est l’étape du rangement qui devient la plus importante. Assurez-vous d’avoir le tout le plus à la vue possible. Que ce soir dans des plats transparents, ou en premier sur les tablettes du frigo, il faut absolument que vous soyez capable simplement d’attraper un plat puis un autre, de mixer, et de ne rien oublier au fond des abîmes de votre réfrigérateur. Et si vous êtes VRAIMENT motivées, je vous conseille de profiter de la soirée food prep pour faire le ménage de votre frigo. Comme ça, on valide s’il y a des légumes ou des fruits défraîchis qu’on peut utiliser pour rehausser certains plats (ou en faire des potages, ou des compotes).

Food prep

Varier les lunchs

Je me garde toujours une base de 4 à 5 plats à cuisiner. Souvent, il s’agit d’une soupe, d’un sauté et d’une salade. À côté de ça, je cuisine du quinoa, du riz ou des pâtes, que je mélange à mes 3 bases si j’ai envie d’un repas un peu plus costaud, ou juste si je veux changer un peu. Si vous ne préparez qu’un truc pour votre dîner, et un truc pour votre souper, vous risquez vite de vous ennuyer et d’avoir un besoin criant de nouveauté. D’où le mix and match!

Penser aux snacks, et aux desserts

Je me garde toujours un petit bol de fruits pour les snacks, ou des noix. Quand j’ai plus de temps/de motivation, je prépare aussi un snack que je vais pouvoir grignoter sur le fly, comme des muffins au zucchini, ou des pois chiches rôtis. C’est rapide, ça s’apporte bien dans son sac, et ça dépanne entre deux meetings quand la maison et le frigo plein de bonnes choses sont un peu trop loin. Côté dessert, ça peut aussi être une bonne idée de réfléchir à un petit ajout sucré qui vous accompagnera tout au long de la semaine. De la crème glacée aux bananes (on congèle les bananes coupées en dés, puis on les passe au robot) ou des biscuits à l’avoine et au chocolat noir sont pas mal mes go-to, mais comme cuisiner des sweets est la partie la plus le fun, je vous laisse poursuivre vos recherches 😉

Les p’tits hacks qui changent tout

Déjà, couper vos légumes en arrivant de l’épicerie peut vous sauver bien des maux de têtes lorsque vous serez à la recherche d’un snack rapide. Du hummus (maison ou du commerce) toujours prêt est aussi gage d’une semaine héroïque. Perso, j’aime aussi diviser divers fruits dans des sacs pour le congélateur – je m’en fais au moins 5, et ils pourront devenir des bases pour des smoothies déjeuners ou collation au courant de la semaine. Ajoutez à ça du lait de noix, de l’eau de coco ou du jus frais maison et vous avez un drink de champion.

Qui ici est adepte de food prep? Vous avez envie d’essayer?

Écrit par

Catherine avait besoin d'une pause. Entre sa propre entreprise, sa vie mouvementée et ses 1001 projets, elle rêvait d'un espace où relaxer, où trouver l'équilibre, où se ressourcer. hiphiphip est donc devenu naturellement son petit oasis de mieux-être.

One Comment

  1. Je prépare la majorité des légumes de mon panier bio lorsque je vais le chercher le jeudi soir. Comme je mange de la salade presque tous les midis, mes lunchs se font rapidement! C’est où j’en suis rendue dans ma préparation hebdo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *